Après les célébrités et les écologistes, la benjamine de la Psychologie nous dévoile son évolution sur dix ans.

Pourquoi relever ce défi ?


Née en 1998 sous l’impulsion du psychologue américain Martin Seligman, la Psychologie Positive, appelons la P-Pos, a aujourd’hui 21 ans. À travers ce défi nous fêtons la majorité officielle de P-Pos aux États-Unis😊 et comme elle sort tout juste de l’adolescence, se remémorer le chemin parcouru est émouvant.Il faut aussi ajouter que P-Pos se différencie un peu du reste de la famille Psychologie.

La particularité de P-Pos !


P-Pos a comme une bizarrerie. D’après son papa, elle s’intéresse en permanence au fonctionnement optimal des Hommes et cherche toujours à comprendre les facteurs qui favorisent l’épanouissement des individus et des communautés. C’est comme ça, c’est dans son ADN. Avec sa particularité, P-Pos a eu un début de vie mouvementé. Les membres de sa famille l’ont pas mal chahuté car ils la trouvaient trop polarisée. Mais P-Pos a su en tirer le positif 😉 pour rééquilibrer ses positions et sortir du tout blanc tout noir. Ce travail d’écoute et de dialogue dans la famille Psychologie a permis à P-Pos de continuer à grandir et poursuivre son chemin.

P-Pos #2009


À l’aube de 2009, P-Pos a 11 ans. Ces centres d’intérêts n’ont pas changé et elle explique à tous ceux qui veulent bien l’écouter quels sont désormais ces principaux axes de travail. Ils concernent trois dimensions de la vie humaine qui rendent les gens heureux: 1 / le plaisir, cette dimension correspond aux expériences subjectives positives (bien-être, satisfaction ou encore contentement),2 / l’engagement,cette dimension porte sur les traits personnels positifs (courage, sagesse, créativité, etc.) et 3 / le sens, cette dimension renvoie aux vertus civiques (altruisme, tolérance, responsabilité) mais aussi aux institutions positives qui favorisent l’émergence d’une société meilleure.

En termes de réalisations 2009 est importante pour P-Pos ! Elle prépare en effet son 1ère congrès mondial à Philadelphie et déjà sa 5ème conférence européenne à Copenhague. Elle est aussi fière de pouvoir proposer plus de 100 cours dans des Universités prestigieuses aux États-Unis et en Angleterre, dont un cours en ligne avec l’Université de Harvard ! Cependant, P-pos ne veut pas s’endormir sur ses lauriers, elle continue donc à travailler d’arrache-pied pour avancer.

P-Pos #2019


C’est l’année de l’entrée à l’âge adulte ! Forte de sa vitalité et de son travail assidu, P-Pos peut se vanter aujourd’hui d’afficher plus de 502 000 000 résultats sur Google en tapant « Positive Psychology » 😊.

Cette année, elle s’attelle à son 6ème congrès mondial à Melbourne et sa 10ème conférence européenne en Islande. Ces 10 dernières années ont aussi permis à P-Pos de proposer plus de cours dans le monde dont 4 en ligne et 4 diplômes universitaires en France !!! Voici pour vous la liste de ces formations avec les liens :

DU de psychologie positive à l’université de Grenoble

DU de psychologie positive à l’Université de Lorraine

DU de psychologie positive à l’Université de la Réunion

Master International de Psychologie Positive Appliquée à Paris

Et pour couronner le tout Martin Seligman, le papa de P-Pos, nous fait l’honneur de venir à Paris au Trianon pour une conférence le 4 février prochain ! Vous pouvez également le voir gratuitement en Ted Talk.

Psycogitatio, en partenariat avec Positran, vous offre la possibilité de gagner votre place pour aller écouter la conférence de Martin Seligman! 5 places sont en jeu (d’une valeur de 240€ la place)! RDV sur la page Facebook de Psycogitatio à 10h lundi 28 janvier 2019!

Ressources thématiques :

– Évolution de la discipline durant ses premières années : article de Mandeville, D’Arcy-Dubois, Labrecque et Bouffard (2008) Dix ans de psychologie positive, dans la Revue québécoise de psychologie, 29(3), 249-262 

– Formations en psychologie positive dans le monde : site de Florence Servan-Schreiber 

– 6ème congrès mondial : https://www.ippaworldcongress.org/

– l0ème conférence européenne : http://ecpp2020.com/


Monique Renard Kuong, l’auteure de cet article


Monique Renard Kuong est devenue psychologue sociale et du travail, après une carrière de 15 ans dans le commerce et une reprise d’études. Elle cultive le goût des études et des sciences puisqu’aujourd’hui elle enseigne et fait de la formation en parallèle d’un doctorat. Vous comprenez alors que curiosité et partage soient ses maîtres mots et que pour elle tout peut être source d’enseignement. D’ailleurs, elle vient de s’installer près de Lisbonne avec sa famille pour apprendre une nouvelle façon de vivre.

Mail : moniquerenardkuong@gmail.com